Aujourd’hui, ma vie à un sens. Toutefois, elle n’en a pas toujours eu un.

​Pouvez-vous croire que je suis une ancienne décrocheuse? Et oui! J’ai quitté l’école à l’âge de 16 ans. Je me souviens encore de la journée où je l’ai fait. Je suis allée au secrétariat et j’ai dit à la secrétaire que je quittais l’école, que ma décision était prise et elle m’a donné un formulaire que j’ai complété et je suis partie… Toutefois, avant de partir, je ne sais pas pourquoi, mais la nouvelle s’est propagée plus vite qu’une trainée de poudre et un de mes profs est sorti de sa classe pour venir me voir. Il me regardait avec un regard de déception et de colère que je n’oublirai jamais. À ce moment il m’a demandé si je savais ce que je faisais et je lui ai répondu que oui je le savais et je suis partie… À vrai dire, je ne savais réellement pas ce que je faisais… Tout ce que je savais c’était que l’école pour moi, à ce moment là, n’avait pas de sens…

​Quand j’ai quitté l’école, j’y suis retournée un an plus tard. J’ai terminé mon secondaire de peine et de misère, car l’école n’avait toujours pas de sens pour moi. Après le secondaire, le cégep n’avait pas plus de sens. Toutefois, je désirais plus que tout faire quelque chose de positif dans la vie, mais je ne savais pas quoi. En fait, je dirais que je ne me connaissais pas du tout et je ne savais pas ce que je désirais dans la vie. J’étais envahie par la peur de ne jamais rien faire de bien et je souffrais énormément de cela. Ma vie n’avait pas de sens…

​En 2004, j’ai décidé de m’inscrire à l’université. Quand j’ai débuté mon baccalauréat en sciences de l’orientation, j’ai développé un grand intérêt pour les cours de psychologie. Je me suis analysée, analysée et encore analysée! Et finalement, savez-vous quoi? Ma vie à finalement prit tout son sens! Je savais enfin qui j’étais et ce que je voulais faire de ma vie. Je me suis mise à faire des projets et à rêver à l’avenir, à mon avenir…

​Aujourd’hui, quand j’y pense, ce n’est pas l’école qui ne faisait pas de sens pour moi, c’était ma propre vie qui n’en avait pas. Je ne me connaissais pas et je souffrais énormément de ne pas savoir quoi faire de ma vie. Il est difficile de faire des choix et de se créer une vie quand on ne sait pas quel chemin prendre. Malgré mon parcours chaotique, j’ai fait des études supérieures, je me suis connue et je me suis construit une vie.

​Je suis donc une ancienne décrocheuse! Je sais c’est quoi se questionner sur le sens de sa vie et avoir peur de ne rien faire de bon. Toutefois, ces questionnements sont derrière moi, car j’ai voulu plus que tout me connaître. Maintenant, je suis conseillère d’orientation et j’aide les gens à donner un sens à leur vie…

​Et vous, savez-vous ce que c’est que de se questionner sur le sens de sa propre vie